Les débuts

Le club a été fondé en 1998 sous l'impulsion de l'ambassade d'Australie en la personne de James Blanchard qui est alors le chargé des sports de l'ambassade. Le club est alors uniquement constitué de joueurs australiens expatriés en France. C'est également à cette époque que le premier club 100% français est créé, les Tasmania Montivilliers, en Normandie. Les deux équipes en profitent donc pour organiser le premier match de foot australien sur le territoire français depuis la première guerre mondiale. Le score a depuis été oublié, mais il est plus que probable que le club parisien, du fait de l'expérience de ses joueurs australiens, se soit imposé face aux normands. Malheureusement cette rencontre restera sans suite, en effet le club normand disparaîtra peut après faute de soutien.

Il faudra attendre 2004 avant que les Cockerels ne refassent parler d'eux sur la scène du footy européen.

Cette année-là, deux confrontations sont organisées avec l'équipe des Brussels Saints, la première à Bruxelles et la seconde au château de Thoyri . Les parisiens s'inclineront par deux fois face aux belges.

L'été 2005 sonne l'arrivée des premiers joueurs français au sein des Cockerels. Ils n'auront pas à attendre longtemps pour participer à leur premier match, puisque le 5 septembre 2005 la toute jeune équipe strasbourgeoise se déplace à Paris pour son premier match. Encore une fois, grâce à l'expérience des joueurs australiens, les parisiens s'imposent facilement sur le score de 75 à 37. Fort de cette expérience, deux joueurs sont envoyés à Londres pour représenter la France lors de la première Coupe d'Europe, en octobre 2005. Quelques mois après cet évènement, est créée une association Loi 1901 en charge du club, sous le nom de Paris Cockerels présidé par un français, Olivier Tresca.

 

2006-2008, des années difficiles

Après l'année 2005, le club parisien connait un passage à vide sans précédent. La plupart des australiens ont quitté la France, ou n'ont plus le temps de s'investir dans l'équipe. Très peu de nouveaux joueurs sont recrutés, et seuls deux ou trois joueurs sont présents aux entraînements. C'est tout le footy français qui traverse une période difficile, avec des problèmes de recrutement et une série de lourdes défaites en championnat allemand pour le club strasbourgeois. Malgré tout le club subsiste et attend des jours meilleurs. Au même moment, le club tente d'organiser l'édition 2006 de la Coupe d'Europe de football australien, mais de nombreux imprévus forcent les organisateurs à annuler la manifestation.

 

La renaissance du club

C'est en février 2008 que débute la renaissance de l'équipe avec l'arrivée de Cyril Talon. Son arrivée correspond au renouveau du Footy en France avec la création du club des Bordeaux Bombers (en octobre) et des Montpellier Fire Sharks quelques mois plus tard. Au printemps le club connait une vague de recrutement sans précédent et voit son effectif multiplié par cinq. Pour la première fois de son histoire le club fait fabriquer des tenues complètes à ses couleurs.

Après de nombreuses tentatives infructueuses, les Parisiens sont enfin en mesure de jouer un match en déplacement. C'est alors l'occasion pour les Strasbourg Kangourous de prendre leur revanche. Le 31 mai 2008, les Parisiens partent donc pour Strasbourg malgré l'absence de certains des joueurs clefs de l'équipe. Les Alsaciens tiennent leur revanche et infligent une sévère défaite aux Parisiens 94-45 dans un match à sens unique interrompu par un violent orage.

Avec la création des équipes de Bordeaux et Montpellier, les dirigeants français décident d'organiser la première Coupe de France de football australien. Elle se tiendra à Paris le 28 juin 2008.

Cette fois-ci l'effectif parisien est au complet, et tous les joueurs comptent bien remporter le titre. Toutes les forces du foot australien français ont fait le déplacement pour cette journée historique. En plus du tournoi, les organisateurs avaient prévu des démonstrations de boomerang et la vente de produits typiquement australiens tels que la vegemite. Malgré un terrain dur comme la pierre où l'herbe se fait rare, et les multiples blessures les Cockerels s'imposent en finale face à leurs rivaux strasbourgeois, sur le score de 57-28 . Cette journée marque le grand retour des Parisiens au plus haut niveau du footy français, et laisse présager de grandes choses pour l'avenir du foot australien à Paris mais également en France.

Fort de cette victoire, les Parisiens reçoivent sereinement les Hollandais pour le premier match entre les équipes de Paris et d'Amsterdam. Privés de nombreux joueurs blessés et surpassés techniquement, les Parisiens s'inclinent sur le score de 56-143.

 

2008 - 2009, les Cockerels confirment

La saison 2009 voit la création du premier championnat de France de Football Australien. Les clubs de Paris, Bordeaux, Strasbourg et Montpellier s'affrontent lors de 3 journées. Les Cockerels ont à cœur de confirmer leurs statuts de leader du football australien français acquis l'été précédent. Ce qu'ils réaliseront sans problèmes en battant leurs adversaires lors des 3 journées, devenant ainsi les premiers champions de France de l'histoire du football australien.

Cette année voit aussi l'organisation de la deuxième édition de la Coupe de France de football australien, à St Médard en Jalles. Toutes les équipes françaises sont réunies, et c'est la première participation à une compétition officielle pour les équipes de Perpignan et Toulouse. Encore une fois les Parisien sont favoris. Au terme d'un tournoi rondement mené, les Parisiens s'imposent en final face aux Tigers de Perpignan conservant ainsi leur titre.

En plus des matchs de championnat et de la Coupe de France, les Parisiens organisent une série de rencontres amicales en début de saison. Ils se déplacent une fois à Amsterdam pour rencontrer leurs rivaux hollandais, mais doivent s'imposer au terme d'un match éprouvant. Ils reçoivent également l'équipe des North London Lions, pour le premier match de Football Australien à 18 depuis la Première Guerre Mondiale. Les Parisiens passent tout près de l'exploit mais doivent s'incliner dans les dernières minutes du quatrième quart temps.

 

2010/2011

Le championnat s'est divisé en deux poules : Poule Nord et Poule Sud, pour des raisons géographiques.

Le Club des Paris Cockerels a fini 3ème, Bordeaux Bombers a gagné le championnat.


Poule Nord

16/10/10 : Paris 14.13 (97) - 9.7 (61) Bordeaux
06/11/10 : Bordeaux 27.16 (166) - 3.9 (27) Strasbourg
27/11/10 : Strasbourg 21.14 (140) - 6.9 (45) Paris
05/03/11 : Bordeaux 16.13 (109) - 13.16 (94) Paris
19/03/11 : Paris 27.16 (178) - 4.8 (32) Strasbourg
02/04/11 : Strasbourg - Bordeaux

  Joués Victoire Nul Défaite Pp Pc Pt %
Paris 4 2 0 2 414 342 10 121,05%
Bordeaux 3 2 0 1 336 218 9 154,13%
Strasbourg 3 1 0 2 199 389 6 51,16%

Poule Sud

16/10/10 : Toulouse 24.34 (178) - 7.10 (52) Perpignan
26/02/11 : Perpignan 19.15 (129) - 8.5 (53) Aix-Marseille
05/03/11 : Perpignan 6.9 (45) - 14.14 (98) Toulouse
20/03/11 : Aix-Marseille - Toulouse (reporté)
02/04/11 : Toulouse - Aix-Marseille
16/04/11 : Aix-Marseille - Perpignan

  Joués Victoire Nul Défaite Pp Pc Pt %
Toulouse 2 2 0 0 276 97 8 284,54%
Perpignan 3 1 0 2 226 329 6 68,69%
Marseille 3 1 0 1 53 129 1 41,09%

Finale et Classement :

14/05/11 :
1er poule Nord - 1er poule Sud
2ème poule Nord - 2ème poule Sud
3ème poule Nord - 3ème poule Sud